Lignes directrices de la SHAS

Mission

La Suisse possède un nombre exceptionnel d’objets et d’édifices présentant un intérêt artistique et historique. Véritables trésors, ces biens culturels d’une grande diversité ont contribué dans une large mesure à façonner l’identité et l’image du pays tout entier. Cet héritage inaliénable est néanmoins souvent menacé par les mutations économiques et sociales.

En tant que société d’utilité publique, la Société d’histoire de l’art en Suisse (SHAS) concentre depuis plus d’un siècle ses efforts sur le recensement, l’étude et la protection de ces objets d’art et de ces édifices, ainsi que de l’ensemble du patrimoine culturel du pays; elle se consacre également à leur valorisation par la publication des résultats de ses investigations.
Ces tâches sont liées aux objectifs suivants:

  • En collaboration avec la Confédération, les Cantons et d’autres partenaires, la SHAS contribue à la réalisation de l’inventaire exhaustif et à la mise au jour des objets et édifices d’intérêt artistique et historique de la Suisse; ce faisant, elle adapte constamment ses objectifs à l’évolution des exigences de la recherche.
  • Elle garantit l’acquisition et le traitement de connaissances relatives à l’histoire de l’art et des biens culturels.
  • Elle s’engage de manière déterminée pour que la préservation, l’entretien et la valorisation des édifices historiques et des œuvres d’art en Suisse soient toujours assurés dans un environnement social en évolution. Elle veille à ce que la restauration de ces biens se fasse avec un respect tenant compte de leur valeur artistique.
  • Elle s’engage pour que les questions essentielles concernant la politique culturelle et les défis qui se posent à la Suisse soient abordés et résolus de manière compétente.
  • Elle élargit et renforce l’intérêt et, partant, le plaisir et la fascination que l’histoire culturelle et artistique de la Suisse suscitent auprès d’un vaste public tant en Suisse qu’à l’étranger.

Groupes ciblés

Le travail de la SHAS s’adresse, sans distinction et sous des formes diverses, adaptées aux buts à atteindre:

  • à ses membres, qu’il s’agisse de particuliers ou d’institutions;
  • à toutes celles et à tous ceux qui s’intéressent à l’architecture, à l’histoire de l’art et à la culture en général;
  • aux étudiants, enseignants et chercheurs spécialisés dans les domaines de l’histoire artistique et culturelle et de l’architecture;
  • aux architectes et autres intervenants dans le domaine de la conservation et de la restauration du patrimoine;
  • aux particuliers ainsi qu’aux institutions publiques ayant un mandat de prestation dans le domaine culturel, de l’histoire de l’art ou de l’architecture au niveau de la Confédération,
    des Cantons et des Communes;
  • aux décideurs politiques au sein des organes législatifs et exécutifs.

Le travail de la SHAS est orienté de manière équilibrée sur l’ensemble du territoire et les diverses régions linguistiques de la Suisse.

Conception du travail et de la qualité

La SHAS entend être un centre de compétences dans le domaine de l’histoire de l’art en Suisse. Ceci implique et comprend:

  • l’excellence scientifique;
  • la qualité éditoriale;
  • des prestations destinées aux membres;
  • des offres de médiation culturelle efficaces;
  • une communication active et un travail de relations publiques ciblé;
  • une bonne mise en réseau et des relations de coopération actives;
  • une orientation nationale ainsi qu’un esprit d’ouverture internationale, en particulier vers l’Europe;
  • des auteurs et des collaborateurs compétents;
  • l’utilisation et l’exploitation de médias modernes;
  • une utilisation efficace et efficiente des financements privés et publics.

Produits et prestations

La SHAS s’acquitte de ses multiples tâches et objectifs
en veillant à conserver l’équilibre entre produits, prestations
et projets. En font partie:

  • des publications scientifiques;
  • des publications destinées à un large public;
  • des offres de médiation culturelle et de prestations ciblées;
  • des plates-formes d’information et de connaissances basées sur Internet;
  • des prises de position et des expertises.