Qu’est‐ce que la SHAS ? 

Fondée en 1880, la Société d’histoire de l’art en Suisse SHAS est une société privée d’utilité publique; ses buts essentiels sont de répertorier, étudier et faire connaître le patrimoine architectural de la Suisse. Dans ses années de création, elle a fortement contribué à une prise de conscience de l’identité culturelle nationale, notamment grâce à ses travaux d’inventorisation. Par son histoire, ses travaux scientifiques et son positionnement, la SHAS se veut un moteur d’intégration culturelle significatif au niveau national. 

Quelles sont les principales réalisations de la SHAS au 20e siècle ? 
Jusqu’en 2010, la SHAS a privilégié l’édition traditionnelle d’excellence. Parmi ses grandes collections, on peut citer 

  • « Les Monuments d’art et d’histoire » (l’inventaire national des monuments suisses depuis 1927 ; 141 volumes publiés d’ici la fin de l’année 2020), 
  • Les « Guides d’art et d’histoire de la Suisse » (depuis 1935 ; la collection la plus vendue en Suisse, avec plus de 5 millions d’exemplaires écoulés), 
  • ou encore la très réputée revue « Art + Architecture en Suisse, a+a »

Quels sont les nouveaux axes stratégiques de la SHAS ? 
Depuis 2010, la SHAS s’est dotée de moyens renforcés pour diffuser plus largement encore les connaissances accumulées, dans l’édition imprimée comme dans le monde numérique, en Suisse comme à l’étranger. Pour ce faire, la SHAS a diversifié ses canaux de diffusion et ses méthodes de mise en valeur du patrimoine culturel. 

  • L’édition imprimée des « Monuments d’art et d’histoire », sa collection phare, est systématiquement doublée par une édition numérique. Ces eBooks enrichis sont dotés de nombreuses plus‐values (vues 360°, géolocalisation, liens sur d’autres séries de référence, etc.) ; ils offrent à un large public un accès facilité à la remarquable somme d’informations synthétisées dans les livres. 
  • Le projet « MAH-online » associe une bibliothèque virtuelle, une base de données géo-référencée de tous les bâtiments présents dans la collection imprimée et un moteur de recherche sur mesure basé sur un algorithme d'intelligence artificielle. « MAH-online » synthétise, d’une manière novatrice, la recherche en sciences humaines, le livre imprimé et les technologies de pointe, créant ainsi les conditions idéales pour une approche renouvelée des études patrimoniales et l’exploitation de leurs résultats.
  • Toujours dans le domaine numérique, l’outil d’édition online « Péristyle » permet aux étudiants et jeunes chercheurs de publier leurs travaux à un coût extrêmement réduit. 
  • Les applications pour smartphones « Swiss Art To Go » et « EuropeArt To Go » (application trinationale réalisée avec des insitutions françaises et allemandes) mettent entre toutes les mains, de manière intuitive et ludique, le fruit de 100 ans de recherche en histoire de l’art dans le domaine du bâti. 
  • L’application « 360° Swiss Heritage », qui peut également être accessible via le site web https://www.360-swiss-heritage.ch/ permet des visites en réalité virtuelle de châteaux importants suisses.

Ces axes stratégiques, concrétisés par des produits alliant tradition et innovation, ont pour buts l’éducation, la formation et la transmission des connaissances. Ils visent un large panel de particuliers, et répondent chacun à leur manière à des usages de participation culturelle en constante évolution. 

Le but de la SHAS, aujourd’hui plus que jamais, est de garantir l’avenir du patrimoine culturel national en sensibilisant et en informant toutes les générations et toutes les classes de population d’une manière fiable, novatrice, et adaptée aux besoins de chacun.