k+a 2015.2 : 100 Jahre EKD | 100 ans CFMH | 100 anni CFMS

Cover k+a 2015.2 : 100 Jahre EKD | 100 ans CFMH | 100 anni CFMS
Description: 


Editorial

C’est avec grand plaisir que la Société d’histoire de l’art en Suisse (SHAS) consacre le présent numéro d’Art+Architecture en Suisse aux cent ans d’existence de la Commission fédérale des monuments historiques (CFMH). La création de la CFMH constitue un jalon dans l’histoire de la conservation des monuments historiques en Suisse et marque un tournant dans la politique helvétique en matière de patrimoine bâti. Si les approches de la conservation ont évolué au fil des décennies, le grand sens des responsabilités des membres de la CFMH à l’égard du patrimoine culturel de notre pays est resté constant.
     1915 fut aussi une date cruciale pour la SHAS : elle qui avait été créée en 1880 sous le nom d’«Association pour la conservation des monuments artistiques de la patrie», voyait s’achever, après 35 ans, sa période pionnière. Cette association privée, fondée par des historiens de l’art et des citoyens inquiets, avait assumé des tâches d’intérêt public qu’elle avait par la suite en partie cédées à la Confédération. Lorsque le Musée national suisse fut créé en 1892 (il ouvrit ses portes en 1898), ce sont d’abord ses activités muséales, puis, avec la création de la CFMH, ses tâches de conservation des monuments qui furent prises en charge par l’Etat fédéral.
     Après 1915, l’association se repositionna, se concentra sur l’étude des monuments d’art et d’architecture du pays et la réalisation d’ouvrages y relatifs, et se mua – sous son nom actuel – en une société à grand effectif. A travers ses nombreuses publications, dont certaines sont désormais conçues en format numérique, la SHAS continue d’explorer et de faire connaître le patrimoine bâti helvétique. A cet égard, elle fonctionne presque comme une agence nationale et collabore, de fait, avec d’autres acteurs privés et publics, dont la CFMH à qui nous adressons ici nos cordiales félicitations.

Dr Benno Schubiger, Président de la SHAS
Nicole Bauermeister, Directrice de la SHAS

 

Avant-propos
Alain Berset
Conseiller fédéral
Chef du Département fédéral de l’intérieur

 

Essay | Essai | Saggio
Nott Caviezel
Von Reichtum und Vielfalt
100 Jahre Eidgenössische Kommission für Denkmalpflege

Résumé
Richesse et diversité – La Commission fédérale des monuments historiques a 100 ans
Il vaut la peine de conserver et d’entretenir le patrimoine bâti sans attendre que des pertes irréversibles ne se produisent. Cela vaut en particulier pour nos monuments historiques, dans toute leur diversité. C’est eux que les milieux de la conservation se doivent de sauvegarder, dans l’intérêt public. Personne ne conteste qu’un pays doive se développer. Il reste cependant possible, dans une certaine mesure, de gérer les changements. Il s’agit, dans chaque cas, de faire preuve de bon sens et de bien peser ce que l’on gagne et ce que l’on perd en sacrifiant ou, au contraire, en préservant le patrimoine. Ce sens des responsabilités, nous le devons aux générations passées et futures. S’inscrivant dans une tradition de plus d’un siècle, la Commission fédérale des monuments historiques (CFMH) remplit sa mission légale en toute indépendance. Elle est tenue d’élaborer, au mieux de ses compétences et au plus près de sa conscience, des bases de décision fiables – hier, aujourd’hui et demain.

 

Dossier 1
Isabel Haupt
Denkmalpflege um 1900
Debatten in der Schweiz und im deutschsprachigen Raum

Résumé
La conservation du patrimoine autour de 1900
Les bases de la conservation moderne du patrimoine ont été jetées vers 1900. Au-delà de la question des limites de la discipline, les discussions portaient sur celle de savoir ce qu’il convenait ou non de sauvegarder. Outre les monuments historiques incontestés, tels qu’églises ou châteaux, les milieux de la conservation s’intéressaient toujours davantage – notamment grâce à de nouveaux acteurs comme la Ligue pour la conservation de la Suisse pittoresque – aux fermes, aux maisons bourgeoises et aux sites construits. L’identification des bâtiments ou ensembles présentant une certaine importance historique ne conduisait toutefois pas systématiquement à leur sauvegarde, de sorte que les milieux concernés luttèrent en faveur d’une institutionnalisation de la conservation du patrimoine et de l’adoption d’une législation ad hoc. Le débat international portait aussi sur les mesures adéquates, entre conservation et restauration. Certains des principes énoncés dans ce contexte sont encore valides aujourd’hui.

 

Fotoessay | Essai photographique | Saggio fotografico
Ein Streifzug durch das Eidgenössische Archiv für Denkmalpflege

Das Eidgenössische Archiv für Denkmalpflege (EAD) bewahrt die Unterlagen der Eidgenössischen Denkmalpflege von den 1880er bis in die 1980er Jahre auf. Diese über 100 Jahre währende Kontinuität in der Dokumentation der renovierten, restaurierten und ausgegrabenen Monumente zeichnet das EAD als unverzichtbare Quelle für das gebaute Kulturgut der Schweiz aus. Zu diesem Themenbereich zählen auch die umfangreichen Privatsammlungen des EAD, die den Bestand ergänzen und abrunden.

 

Dossier 2
Kathrin Gurtner
Naef – Durrer – Zemp
Pionierfiguren der schweizerischen Denkmalpflege

Résumé
Les pionniers de la conservation des monuments historiques en Suisse
Vers la fin du XIXe siècle, la résistance contre la liquidation et la destruction des monuments artistiques suisses commence de s’organiser. Cela se traduit, en 1880, par la création de l’Association pour la conservation des monuments artistiques de la patrie, dont les principales tâches sont la restauration et le recensement des monuments artistiques, ainsi que l’édition de publications. A partir de 1887, le comité fonctionne comme groupe d’experts et bénéficie de crédits fédéraux. A partir de 1915, la Commission fédérale des monuments historiques, qui vient d’être créée, assure, à la demande du Conseil fédéral, le suivi des restaurations subventionnées par la Confédération. Les figures les plus éminentes de ces organismes sont Albert Naef, Robert Durrer et Josef Zemp. Tous trois rejettent les restaurations « enjolivantes », encore très populaires à l’époque, et militent en faveur d’une conservation la plus complète possible de la substance originale des monuments historiques, ainsi que d’un signalement clair des parties reconstruites ou nouvelles. Toute hiérarchisation des styles architecturaux leur est étrangère. Leur attitude visionnaire marquera durablement l’histoire de la conservation du patrimoine en Suisse.

 

Dossier 3
Melchior Fischli, Daniela Mondini
Konservieren? Oder doch restaurieren?
Kloster Allerheiligen in Schaffhausen und S. Nicolao in Giornico: Beispiele denkmalpflegerischer Praxis aus der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts

Résumé
Entre stricte conservation de l’existant et interventions modernes
Le présent article décrit, sur la base de deux exemples, certaines des problématiques et évolutions qui ont caractérisé la pratique de la restauration durant les 50 premières années d’existence de la Commission fédérale des monuments historiques (CFMH). A Schaffhouse, la transformation de l’ancienne abbaye de Tous-les-Saints en musée d’histoire culturelle, réalisée entre 1921 et 1938 par l’architecte Martin Risch, illustre bien l’exigence, formulée par Josef Zemp, d’associer conservation de la substance historique et traitement moderne des adjonctions. A Giornico, en revanche, la restauration de l’église S. Nicolao, effectuée entre 1940 et 1945, procédait d’un compromis entre deux attitudes en partie opposées : alors que la commission tessinoise des monuments historiques défendait l’application de critères esthétiques d’unité stylistique et l’élimination des couches plus récentes, perçues comme « gênantes », la CFMH préconisait à l’époque une stricte conservation de la substance existante.

 

Interview | Interview | Intervista
Michael Leuenberger, Zara Tiefert
Inventare und Denkmalpflege
Grundlagen, neue Herausforderungen und Wertewandel

Die Bedeutung und die Errungenschaften der Bauinventare sind für die tägliche Arbeit der Denkmalpflege unumstritten. Sie bilden die Grundlage für den Erhalt des gebauten Kulturerbes. Fragestellungen und Anforderungen haben sich in den letzten Jahrzehnten stark verändert. Im Gespräch am runden Tisch diskutieren der Architekturhistoriker Georg Germann, die Denkmalpflegerin des Kantons Zug, Franziska Kaiser, und der Denkmalpfleger des Kantons Aargau, Reto Nussbaumer, über Errungenschaften und die Vielfalt der Aufgaben.

 

Dossier 4
Franz Graf, Giulia Marino
Mirabilia ou ressource durable ?
Le patrimoine récent à l’épreuve des enjeux énergétiques

Résumé
Recul historique oblige, la reconnaissance de la valeur architecturale, sociale, technique du patrimoine moderne et contemporain, quantitativement important et assurément digne d’intérêt, profite désormais d’une réception positive renouvelée et d’une reconnaissance jusque-là inédite. Si les réflexions sur les mesures juridiques de protection de l’architecture du XXe siècle et les outils scientifiques de son inventaire se précisent, en revanche, la pratique courante du projet de sauvegarde, quant à elle, peine encore à trouver ses repères disciplinaires. Estimé comme très vulnérable du point de vue de la physique du bâtiment, le patrimoine récent est en effet particulièrement visé par les mesures de réduction des consommations énergétiques. Une stratégie responsable, en mesure de mettre dans le juste équilibre la protection du patrimoine bâti et les enjeux du développement durable s’impose.

 

Dossier 5
Rossana Cardani Vergani
La ricerca archeologica nel Cantone Ticino
Disciplina integrante nella tutela dei beni culturali

Résumé
Archéologie et CFMH au Tessin
En un siècle d’activité, la Commission fédérale des monuments historiques (CFMH) s’est vue confrontée à plusieurs reprises, parmi les dossiers soumis à son examen, à des problèmes concernant des recherches archéologiques ou des travaux de restauration dans le canton du Tessin. Créée dix ans après l’entrée en vigueur du Décret législatif relatif aux fouilles réalisées à des fins de recherche archéologique et six ans après la première loi sur la protection des monuments historiques et artistiques du canton du Tessin, la CFMH a opéré pratiquement de manière autonome jusqu’aux alentours de 1940. Dans les années qui ont suivi, elle est devenue un partenaire de discussion compétent et faisant autorité pour les organes chargés de la protection du patrimoine sur le territoire cantonal. Le présent article retrace les principales étapes qui ont marqué la relation entre l’archéologie tessinoise et la CFMH.

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Billet du président
Benno Schubiger, président de la SHAS
Les monuments historiques sont un bien précieux. Mais quelle valeur ont-ils à nos yeux ?

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Manuel Cecilia
Trinationale Tagung «Kunsttopografie am Oberrhein», 17.–18. April 2015
Die GSK organisiert in der «Trinationalen Metropolitanregion Oberrhein – TMO» ein zweitägiges Kolloquium

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Saskia Ott Zaugg
Die GSK in der Limmatstadt
«Wiege der Schweizer Kunstgeschichte und Hotspot für das Kulturerbe»
Der Slogan der diesjährigen Jahresversammlung der GSK führte 250, sogar aus dem Tessin angereiste Gäste nach Zürich. Ein Rückblick auf den Tag.

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Zum Gedenken an Hermann von Fischer
Denkmalpfleger des Kantons Bern von 1959 bis 1989

 

Publikationen der GSK | Publications de la SHAS | Pubblicazioni della SSAS
Schweizerische Kunstführer Serie 97
Die erste Serie 2015 der Schweizerischen Kunstführer wird im Frühsommer an die Abonnentinnen und Abonnenten verschickt. Ein Blick auf die einzelnen Hefte zeigt die Vielfalt der Themen.

 

Auslandreisen | Voyages à l’étranger | Viaggi all’estero

  • Prag – die Welt des Franz Kafka
    Unterwegs mit Kafka-Biograph Reiner Stach
  • Cumbria und Northumberland
    Vom Lake District zur normannischen Kathedrale von Durham

 

Impressum | Impressum | Colophon

.

Prix: CHF 25.00
CHF 17.00
Livre
Illustrations: 
95
Nombre de pages: 
88
Auteurs: 
Diverse
Numéro d'article: K+A-2015.2
Langue: 
Allemand
Français
Italien
Date de parution: 
21.06.2015
ISBN: 
978-3-03797-186-4
Edition: 
Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte