k+a 2016.1 : Kirchenumnutzungen | Réaffectations d’églises | Chiese adibite a nuova destinazione

Cover k+a 2016.1 : Kirchenumnutzungen | Réaffectations d’églises | Chiese adibit
Description: 

La forte baisse des fidèles observée au cours des dernières décennies a aussi laissé des traces en Suisse, où le débat relatif à la problématique des reconversions d’églises trouve un écho croissant dans les médias. Si ce processus s’est amorcé, chez nous, voici une dizaine d’années environ, d’autres pays européens comme les Pays-Bas ou l’Allemagne y sont confrontés depuis plus de trente ans. En prenant du recul, cependant, on se rend compte que les réaffectations d’églises existent depuis les débuts de l’histoire ecclésiastique. Les auteurs du présent numéro éclairent les multiples aspects – patrimoniaux, théologiques, sociologiques, etc. – du phénomène. Sur la base d’exemples issus des différentes régions du pays, ils rendent compte de l’état de la discussion et des évolutions en cours. Alors qu’autrefois, c’est surtout l’Etat qui utilisait les églises et monastères sécularisés, les réaffectations actuelles se caractérisent souvent par l’implication d’institutions de droit public, voire de privés. La plupart des bâtiments concernés restent cependant la propriété des Eglises. Comme le montre la reconversion réussie de l’église Saint-Joseph à Lucerne, ce sont elles qui gèrent le nouvel usage – parfois multiple – des locaux. Si le débat est relativement récent en Suisse, il est certain qu’il se poursuivra avec une intensité croissante.

 

Essay | Essai | Saggio
Eva Schäfer
Nutzungskonzepte
Zur Bedeutung des modernen Kirchenbau- verständnisses für die aktuelle Umnutzungsdiskussion

Résumé
De l’importance de la conception moderne des églises pour l’actuel débat sur leur reconversion
Les réflexions que nous menons aujourd’hui sur l’utilisation ou la réaffectation des églises sont directement influencées par la conception qui a présidé à la réalisation des édifices religieux durant les six dernières décennies. A l’heure où les églises ont de plus en plus tendance à se vider, il n’est pas inutile de prendre conscience de cette influence. L’importance attachée par l’architecture moderne à la fonction reste aujourd’hui un aspect déterminant du projet architectural, même dans la construction d’églises. Lorsqu’un bâtiment perd sa fonction initiale, il est souvent transformé en vue d’une autre utilisation bien précise. Or, le choix de cette dernière ne devrait pas constituer le seul et unique point de départ, surtout dans le domaine de l’architecture religieuse. Si l’on entend en effet réaffecter une église pour la conserver durablement, il convient d’anticiper toutes les conséquences que cela aura pour l’édifice et ses abords – et pas seulement en termes architecturaux.

 

Dossier 1
Simona Martinoli
Da chiesa a passage
La Galleria Benedettini a Bellinzona

Résumé
De l’église au passage : la Galleria Benedettini à Bellinzone
En se promenant le long de l’avenue de la Gare de Bellinzone, peu avant d’atteindre la Piazza Collegiata, on découvre, sur la droite, une galerie piétonne qui relie le boulevard à l’ancienne rue Codeborgo. Il ne s’agit cependant pas d’un quelconque passage couvert, mais des vestiges d’une église baroque, qui constituent un exemple rare dans la typologie des passages. De l’ancien édifice sacré ne subsiste aujourd’hui que la nef : la façade, l’abside et le clocher ont été démolis entre 1893 et 1927. Le présent article retrace l’histoire de l’église depuis ses origines au XVIe siècle jusqu’à sa sécularisation et à sa transformation en galerie piétonne – transformation qui remonte à l’initiative prise par l’ingénieur Fulgenzio Bonzanigo, et qui visait à donner une touche urbaine à la petite ville de Bellinzone.

 

Dossier 2
Nathalie Annen
Eglise cherche affectation, pas sérieux s’abstenir
Transformations de temples en Suisse romande depuis 1960

Résumé
En Suisse romande, les Eglises des cantons protestants se retrouvent aujourd’hui avec plus d’édifices cultuels qu’il ne leur en faut. Afin que leur nombre corresponde mieux à la fréquentation et aux besoins des utilisateurs, deux possibilités s’offrent aux propriétaires  les communes ou les paroisses  : réaffecter ou vendre. Dans une très large majorité, les projets à visée culturelle ou sociale sont encouragés, que le bâtiment soit mis sur le marché ou non. La cession, option sérieuse, peut mener à la transformation de l’église en logement privé ou à sa démolition. Ces questions, discutées au cas par cas, restent plus théoriques que pratiques au vu du peu d’exemples rencontrés ces cinquante dernières années, depuis la fusion vaudoise de l’Eglise libre et l’Eglise nationale. Au-delà de l’estimation économique ou l’attachement émotionnel, ce sont avant tout la valeur d’usage et la valeur patrimoniale qui s’opposent, alimentant les débats.

 

Dossier 3
Johannes Stückelberger
Typologie der Kirchenumnutzungen
Kirchliche, öffentliche, private Umnutzungen

Résumé
Typologie des réaffectations d’églises
Un classement des réaffectations d’églises par catégories d’utilisateurs permet de dresser les constats suivants . Le plus judicieux est de destiner les églises qui ne sont plus utilisées pour l’office traditionnel à un usage ecclésiastique élargi, d’envisager un usage mixte ou de louer les locaux. Vendre les bâtiments à d’autres communautés religieuses ne pose en principe aucun problème. Si aucune de ces options ne peut être concrétisée, il convient de privilégier, comme utilisateurs, les institutions de droit public par rapport aux privés, car les églises sont des lieux publics qui devraient rester à la disposition de la population. Abstraction faite des chapelles appartenant à des communautés religieuses minoritaires, la vente d’édifices religieux à des privés est jusqu’ici restée exceptionnelle en Suisse. Les réaffectations d’églises ne sont nullement un phénomène nouveau : il y en a depuis que les églises existent. Elles manifestent toujours une évolution de la société à laquelle les institutions religieuses ne peuvent échapper.

 

Dossier 4
Sonja Keller
Was tun mit «überzähligen» Kirchenbauten?
Kirchliche Strategien und Lösungen in der Schweiz

Résumé
Que faire des églises « surnuméraires » de Suisse ?
Il existe, dans la manière d’aborder la question du sort des églises désaffectées, des parallèles entre les Eglises évangélique réformée et catholique suisses, l’organisation territoriale locale de l’institution étant, dans les deux cas, liée à des stratégies immobilières supracommunales. Ces nouveaux concepts ont été développés suite au recul considérable de l’effectif des deux Eglises nationales. Les fusions de paroisses auxquelles il a été procédé pour des raisons financières ont mis en évidence le phénomène des églises « surnuméraires ». Le présent article décrit les conditions – variables – qui pèsent sur les reconversions d’églises, se penche sur les fondements théologiques de ces réaffectations et esquisse les tendances actuelles à l’aide de deux exemples : l’église catholique du Maihof à Lucerne et celle, évangélique réformée, de Saint-Marc à Bâle. Ces deux cas montrent clairement que, malgré leur conception très différente de l’espace de culte, les deux Eglises nationales adoptent aujourd’hui des stratégies étonnamment similaires pour réaffecter les églises « surnuméraires » en milieu urbain.

 

Essai photographique
Réaffectation et/ou recomposition ?

Les photocollages de l’architecte Iglal Boulad proposent une autre perception du patrimoine. L’essai photographique présente une sélection de ses collages d’églises. Dans ses créations, l’artiste détourne l’image classique du bâti, met en valeur ses aspects fondamentaux, sa fonction sacrée, son rôle de repère, sa puissance évocatrice. Par l’exploration photographique, elle saisit les éléments architecturaux du bâti pour révéler une richesse vivante et palpable du patrimoine. Au travers de ses collages, « mise en scène » de morceaux choisis, elle cherche à stimuler l’esprit, à provoquer une lecture propre à chacun. Au-delà des églises, l’architecte photographe recompose bâtiments de ville, sculptures, ponts, palais, gares, châteaux, fontaines.
Iglal.boulad.net

 

Dossier 5
Theresia Gürtler Berger
Als wäre nichts gewesen – die Umnutzung der Luzerner Pfarrei St. Josef zum «MaiHof»
Kirchenumnutzung fordert individuell heraus

Résumé
Comme si de rien n’était – reconversion d’une église lucernoise en centre paroissial et de quartier
Si la réaffectation de l’église lucernoise de Saint-Joseph a valeur d’exemple, elle ne saurait être reproduite sans autre forme de procès. Sans le processus de décision clair et transparent adopté par la paroisse et la commune ecclésiastique catholique de la ville de Lucerne, sans le concours de projet dans lequel se sont impliqués Monuments historiques et architectes engagés, et sans la compétence des divers artisans et spécialistes mandatés, cette solution sur mesure, très soucieuse de l’existant, n’aurait pu voir le jour. Elle renvoie cependant aussi aux questions fondamentales que soulève la reconversion des édifices historiques de valeur. Quelles mesures se révèlent-elles durables et économiquement judicieuses ? Quelle profondeur d’intervention se justifie-t-elle ? Les nouvelles normes constructives et exigences de confort auxquelles donnent lieu les réaffectations sont-elles compatibles avec la substance existante ? Et peut-on se les permettre d’un strict point de vue pécuniaire ? Même si les édifices sacrés sont en principe érigés pour l’éternité, les reconversions d’églises font partie de l’histoire mouvementée de l’architecture européenne. Or, celle-ci nous invite à replacer les choses dans une perspective plus large, et à nous demander si fermer les bâtiments et les mettre « au repos » pendant une durée indéterminée ne pourrait pas aussi constituer une solution pertinente.

 

Dossier 6
Angelica Tschachtli
Die Kirche als Wohnraum für Flüchtlinge
Beispiel einer Zwischennutzung in Winterthur

Die Glocken der reformierten Kirche Rosenberg in Winterthur haben ausgeläutet – sie schlagen nur noch die Uhrzeit. Der Bau aus den 1960er Jahren dient seit Januar als befristete Asylunterkunft. Eigentlich war eine Kulturkirche vorgesehen. Ein Behördenreferendum und eine Abstimmung haben dieses Vorhaben verhindert.

 

Interview | Interview | Intervista
«Heilige Räume sind soziokulturelle Konstruktionen»

Anna Minta
ist seit März 2016 Professorin für Geschichteund Theorie der Architektur an der Katholischen Privat-Universität Linz. An der Universität Zürich leitet sie seit 2014 das SNF-Forschungsprojekt «Heilige Räume in der Moderne. Transformationen und architektonische Manifestationen».
Angelica Tschachtli hat mit ihr gesprochen.

 

KdS | MAH | MAS
Ein Walliser Querschnitt
Buchpräsentation der beiden KdS-Bände zu den Bezirken Brig und Monthey

Zum 200. Jahrestag des Beitritts zur Eidgenossenschaft schenkt sich das Wallis gleich zwei Kunstdenkmälerbände – ein Rückblick auf die Buchvernissage in Sitten.

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Billet du président
Benno Schubiger, président de la SHAS

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Spiezer Tagung ’16
Zeugen vergangener Macht und Herrschaft – Schweizer Burgen und Schlösser vom Mittelalter bis heute
Programm und Anmeldung: www.spiezertagung.ch

 

Aktuell | Actuel | Attuale
In memoriam Helmi Gasser

 

Auslandreisen | Voyages à l’étranger | Viaggi all’estero

  • Irlands Norden
  • Von Salamanca nach Lissabon
  • Mittelalterliche Kirchen im Tal der Loire

 

Bücher | Livres | Libri

  • Die Bauschule am Eidgenössischen Polytechnikum in Zürich
  • Gottfried Semper - Gesammelte Schriften

 

Impressum | Impressum | Colophon

.

Prix: CHF 25.00
CHF 17.00
Livre
Illustrations: 
88
Nombre de pages: 
80
Auteurs: 
Diverse
Numéro d'article: K+A-2016.1
Numéro de volume: 
1.2016
Langue: 
Allemand
Français
Italien
Date de parution: 
17.04.2016
ISBN: 
978-3-03797-242-7
Edition: 
Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte